Il y a trois formes de transgressions:

la sexualité, le délire et la politique.

Si on peut réunir les trois, on attaque sur les trois fronts.

 

...Sur le procès de la veuve Hergé à Jan Bucquoy pour ses Tintins pornographiques LA DEFENSE BUCQUOY Attendu qu’il y a apparemment quelque chose et non pas rien, Attendu que le sens de la vie nous échappe, et même le bon sens, Attendu qu’il n’est pas du tout sûr que la vie ait un sens quelconque, Attendu que dans cette nuit épaisse il nous faut marcher d’un pas tant soit peu décidé, Attendu qu’il convient de ne pas dire n’importe quoi,il nous faut revenir un peu en arrière, c’est-à-dire au commencement. Attendu que le monde à peine apparu, il se met à rattraper le temps perdu, Attendu que la femme-Qui est le passé de l’homme—-Invente l’air et la terre et l’homme, l’eau et le feu, Attendu que commence alors le long défilé des anonymes comme ces mannequins mal ficelés jusqu’à l’apparition des grands noms :Socrate mordu par l’aspic, César égorgeant Brutus, Cléopâtre au bûcher, Jésus buvant de la ciguë, Aménophis enseignant aux Egyptiens l’art de compter jusqu’à quatre, ce qui permet la construction des pyramides, Attendu que les choses se corsent, allant toujours de plus en plus vite : Que Hun par Hun, les Huns disparaissent, Que les Normands boivent du calva, Qu’entre deux chevauchées, les Mongols sèment le blé dont les banques feront leurs choux gras, Que les rois fainéants le sont trop pour se reproduire mais que l’un n’empêche pas l’autre, Attendu qu’ensuite les rois ne se comptent plus jusqu’à Louis Capet à qui, pour l’avoir perdue, on coupe la tête, Attendu que les choses se précipitant, apparaît un homme d’une taille exceptionnelle, au point que ses parents en sont réduits à le condamner à la culotte courte, Attendu que ce vêtement réduit ne l’empêche pas de devenir le général Baden-Powell et d’inventer une des premières merveilles des temps modernes :le camp de concentration, Attendu que le sinistre général ne s’arrête pas en si triste chemin, Attendu qu’il conçoit alors un monstre entre tous affreux, la plaie des temps nouveaux, insulte sans pareille à l’humanité entière, Attendu que ce personnage démoniaque et hideux, d’autant plus dangereux qu’on ne le soupçonne pas, n’est nul autre que…L’ENFANT SAGE ! Attendu que cette horreur a pour conséquence néfaste de susciter l’enthousiasme des grands assassins de l’heure :de Mussolini à Hitler, de Staline à Mao, qui transforment l’ENFANT SAGE en ENFANT MILITARISE, Attendu que le monstre inventé par le général en culottes courtes, n’a pas commencé de faire ses preuves qu’il inspire un huluberlu, ami du fasciste Degrelle,pour en reproduire un équivalent graphique qu’il baptise TINTIN, Attendu que cette dénomination est particulièrement perfide puisqu’elle exprime sans ambages la vilenie triomphante ;FAIRE TINTIN signifiant très exactement :ÊTRE FRUSTRE ! Attendu que ce mythe empoisonné se répand à travers le monde, pourrissant le cerveau sans défense de millions d’enfants, Attendu qu’il n’y a pas de mots pour exprimer cette horreur et ce désastre, sinon le regret que le coupable dessinateur n’ait pas été dénoncé plus tôt et rangé parmi les criminels de guerre. PAR CES MOTIFS : Considérons comme nul et non-avenu tout recours contre quiconque dénonce et disqualifie par quelque moyen que ce soit le chantre du petit enfant sage, et tout particulièrement contre Jan Bucquoy qui a eu le courage de se dresser contre le mal, mal d’autant plus funeste qu’il est maquillé de couleurs souriantes, Condamnons la veuve abusive au bouton de culotte symbolique, Condamnons tous les autres contempteurs de Jan Bucquoy à se regarder dans un miroir et à cracher une bonne fois à leurs sale figure.


Marcel Mariën:

«la défense Bucquoy» éditions les lèvres nues.